Arts visuels

PROFIL DE L'ARTISTE

Crédit photo: 
inconnu

Peter Gnass

Biographie

Peter Gnass étudie à l’Académie des beaux-arts Lerchenfeld de Hambourg, jusqu’au moment où il immigre au Canada, en 1957, pour poursuivre ses études à l’École des beaux-arts de Montréal. En 1965, la Galerie XII du Musée des beaux-arts de Montréal organise sa première exposition individuelle d’importance. À cette époque, Gnass s’intéresse surtout à la gravure mais, dès l’année suivante, il commence à privilégier la sculpture ; il participe au Symposium d’Alma et devient président de l’Association des sculpteurs du Québec. Jusqu’en 1975, il utilise les métaux, la résine et le plexiglas, et produira les séries intitulées Lumenstructure et Topolog. Les œuvres de Gnass sont alors exposées dans plusieurs lieux dont le Musée d'art contemporain de Montréal, le Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée d’art moderne de la Ville de Paris, l’Université du Vermont aux États-Unis, Anvers en Belgique (la IIe Biennale de Middelheim), Milan en Italie (Palazzo della Permanente) et Bâle en Suisse (le Salon Art 3’72). C’est aussi pendant cette période qu’il devient professeur au Département des arts visuels de l’Université d’Ottawa (jusqu’en 1995).

Peter Gnass expose ses premières œuvres de la série Progression en 1976 à Montréal (Musée des beaux-arts de Montréal et Galerie Gilles Corbeil), ainsi qu’à Québec (Galerie Jolliet). Il réalise aussi, pour le Musée d’art contemporain de Montréal, une sculpture éphémère composée de tubes d’aluminium et de néons, intitulée Progressions : l’installation est imposante et occupe toute la salle du musée. Dès 1978, le public découvre les premières œuvres de la série des Projections, dont Key West, Fla., U.S.A. (collection du Musée d’art contemporain de Montréal). Gnass séjournera ensuite à Paris après avoir obtenu, en 1980, le Studio du Québec à la Cité internationale des arts. Avec ses Projections, qui deviennent rapidement connues en France, il obtient le Prix de la sculpture au XXVe Salon de Montrouge, ainsi que le Prix Adam et le Prix Daum au XXXIIe Salon de la jeune sculpture à Paris. Les Projections seront aussi exposées en Belgique (Bruxelles) et dans divers musées et galeries au Canada. En 1984, l’artiste débute une nouvelle série d’œuvres sur le thème de la guerre (on en retrouve quelques-unes dans la collection du Musée des Beaux-arts de Montréal).

C'est en 1978 qu'il créera une gigantesque murale en acier inoxydable à la station LaSalle du métro de Montréal. L'oeuvre s'intègre à l'architecture du lieu et l'artiste se sert du puits de lumière pour y créer des reflets inusités.

De 1990 à 2000, Peter Gnass réalisera des installations dont les thèmes se rattachent davantage aux voyages en mer : pendant cette période, il fera d’ailleurs trois traversées de l’Atlantique sur le voilier qu’il a construit. En 2001, Gnass amorce la production d’une série d’œuvres, composées de photographies et de dessins, qui se présentent comme une synthèse des Progressions et des Projections : par exemple, les œuvres Atelier Barjols et Step it up. Peu après, en 2004 et 2005, la Galerie de l’UQAM et le Musée régional de Rimouski organisent une exposition rétrospective de son travail, pour laquelle l’artiste réalise deux installations de grandes dimensions (intitulées C for Cut), toujours dans la série des Projections.

On trouve des œuvres de ces deux séries de Peter Gnass dans diverses collections publiques ou corporatives canadiennes, dont le Musée d'art contemporain de Montréal, le Musée national des beaux-arts du Québec, le Musée des beaux-arts de Montréal, la Banque d’œuvres d’art du Canada, le Musée d’art de Joliette, le Musée d’art contemporain des Laurentides, la Collection Loto Québec, la collection d’œuvres d’art de la Ville de Montréal, la Galerie de l’UQAM et le Musée régional de Rimouski.

Peter Gnass figure maintenant dans le dictionnaire de la sculpture québécoise du XXe siècle.

 

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Peter_Gnass

OEUVRES ARTISTIQUES

Symposium d'Alma

sculpture / 1966 / dimensions inconnues /

ŒUVRE : © Peter Gnass
PHOTO : © Peter Gnass - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC -

Topolog

sculpture / 1969 / dimensions inconnues / matériaux plastiques, ciments, bétons, plâtres

ŒUVRE : © Peter Gnass
PHOTO : © Peter Gnass - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC -

Boulevard Raspail

installation / 1981 / dimensions inconnues / néon- néon
impression textile néon
ŒUVRE : © Peter Gnass
PHOTO : © Peter Gnass - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC -

Forme progression

sculpture / 1975 / 30 x 12 x 6 cm / matériaux plastiques, ciments, bétons, plâtres
acrylique sur bois
ŒUVRE : © Peter Gnass
PHOTO : © Peter Gnass - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC -

Sculpture éphémère

sculpture / 1981 / dimensions inconnues / - néon

ŒUVRE : © Peter Gnass
PHOTO : © Peter Gnass - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC -

N.Y. Ground Zero

photographie / 2002 / 55 x 70 cm / papier
estampe numérique acrylique sur bois
ŒUVRE : © Peter Gnass
PHOTO : © Peter Gnass - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : Peter Gnass

Projection peinte, INTERIEUR/EXTERIEUR, 8 rue de Loxum, Bruxelles

techniques mixtes / 1981 / 76 x 111,5 cm /
dessin , photomontage
ŒUVRE : © Peter Gnass
PHOTO : © Peter Gnass - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : Peter Gnass

Installation avec projection, 8 rue de Loxum, Bruxelles

techniques mixtes / 1981 / 76 x 111,5 cm /
dessin , photomontage
ŒUVRE : © Peter Gnass
PHOTO : © Peter Gnass - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : Peter Gnass

P3

sculpture / 1975 / 22 x 50 x 29,5 cm / acier, bois, fonte
assemblage
ŒUVRE : © Peter Gnass
PHOTO : © Peter Gnass - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : Peter Gnass
9 documents sont disponibles dans l'Entrepôt

Pour profiter de toute la richesse documentaire de l’Entrepôt, nous vous invitons à vous abonner. Vous aurez alors accès à la page complète de chacun des artistes et artisans : l’ensemble des œuvres, des séries d’œuvres pour un livre jeunesse, une production théâtrale, une collection ou une exposition, ainsi que des documents et des images liées aux œuvres artistiques.

L’Espace abonnés offre aux utilisateurs la possibilité de faire une recherche plus approfondie en croisant des critères de sélection – ex. peinture / années 1980-1989. Il permet la création de listes personnalisées pour conserver, dans les limites permises, les résultats de différentes recherches.

 

Tout le matériel présenté ou autrement accessible sur le site Internet de l’ENOAC, incluant sans limitation les articles, textes, photographies, images, graphiques, icones, clips multimédias, contenus interactifs, codes, tests, séquences audio-vidéos ainsi que la sélection et les arrangements de contenu sur le site, sont protégés par le droit d'auteur, en conformité avec les lois canadiennes et les conventions internationales en la matière.

Tout transfert, reproduction, modification, publication, transmission, vente, distribution, performance, représentation ou exploitation du site Internet ou du matériel, en tout ou partie, sans le consentement écrit de l’ENOAC, est strictement prohibé.