Arts visuels

PROFIL DE L'ARTISTE

Crédit photo: 
Lise Létourneau

Lise Létourneau

Biographie

Lise Létourneau est détentrice d’un certificat en arts plastiques de l’Université du Québec à Hull, d’un baccalauréat en Design de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal et d’un diplôme de l’École des beaux-arts de Montréal.

Son travail se divise en deux pratiques distinctes mais complémentaires : d’une part, ses œuvres éphémères, dont l’aboutissement s’est légèrement modifié depuis qu’elle habite tantôt la ville, tantôt la campagne; les installations in situ qu’elle exécute en campagne et qui sont alors photographiées pour alimenter un travail qui, par après, se fera en ville, à l’ordinateur. D’autre part, il y a ses œuvres textiles et fibres qui sont diffusées lors d’expositions et d’évènements collectifs tant au Québec qu’à l’étranger.

En 2011, elle reçoit une bourse du Conseil des Arts et des Lettres pour réaliser des projets d’exploration en Patagonie et dans le delta du Paraná, en Argentine et dans le parc régional Kiamika, dans les Hautes-Laurentides, au Québec. Le projet s’échelonne sur trois ans, durant lesquels elle travaille avec Eliana Castro, José Carracedo et Wanda Campbell. Le résultat est la réalisation d’une publication et la présentation de trois expositions, dont la dernière en septembre 2013 au prestigieux Museo de Artes Plasticas Edouardo Sivori de Buenos Aires.

Son travail en arts textiles, quant à lui, l’a amenée à participer à trois évènements internationaux : Ve Triennale internationale des mini-textiles d'Angers De l’imaginaire au virtuel (1997-1998) (Musée du textile d’Heidelberg, Allemagne; Musée des arts décoratifs de Trondheim, Norvège; Musée d'Angers, France); International Exhibition Flax 96 : The same but different… (1996)  (Galerijoje Arka, Vilnius, Lithuanie); Biennale de miniature de Ville-Marie 2010. Une de ses œuvres  a fait l’objet de l’exposition  La Rencontre, Y Cyfarfod, The Meeting, Nitu Natshiskuataw. Cette exposition, en collaboration avec Diagonale a été présentée à Cardiff, au Pays de Galles.  Et l’exposition a par la suite fait l’objet d’une tournée dans plusieurs lieux de diffusion au Québec.

Lise Létourneau a été présidente du Regroupement des artistes en arts visuels du Québec (RAAV) de 2007 à 2012. Elle est également membre en tant qu'artiste professionnelle de Diagonale, le Centre des arts et des fibres du Québec, dont elle a assumé la présidence jusqu’en 2006. Elle a été membre du conseil d’administration du Conseil de la culture des Laurentides  de 1996 à 2004, présidente du Conseil des Arts textiles du Québec de 1998 à 2002. De 2002 à 2007, elle a siégé, à titre de spécialiste, sur les comités de sélection pour la Politique d'intégration des arts à l'architecture et à l'environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics du gouvernement du Québec. Elle est également membre du CA de COPIBEC.

Démarche artistique

Son corpus est majoritairement composé d’installations éphémères dont l’existence est, par la suite, préservée par la photographie. Parallèlement, pour des projets de création précis, je travaille également avec les fibres et le textile.

Installations éphémères
Par le passé, mes installations naissaient et vivaient en forêt elles étaient le début, l’ébauche de ce qui allait, par la suite, nourrir mes œuvres en atelier. Devenue nomade, je partage aujourd’hui ma vie entre la ville et la campagne; j’ai donc dû redéfinir ma pratique. Lorsque l’occasion de me retrouver en nature se présente, j’investis le lieu en travaillant directement sur le terrain. Je photographie ensuite mes installations in situ, qui deviennent alors le point de départ d’une nouvelle création présentée sous diverses formes; c’est ainsi que l’ordinateur et tous les programmes liés aux nouvelles technologies sont devenus des outils de travail prédominants et ont suppléé le travail en atelier. Bien que les œuvres disparaissent au fil du temps et que la photographie et la vidéo en demeurent les seuls témoins, les uniques souvenirs de ce travail éphémère, c’est le travail avec la matière qui prime.

J’explore le territoire, en particulier le territoire nordique, et les enjeux identitaires qui s’y rattachent. J’inventorie les lieux afin de créer des œuvres éphémères, que j’abandonne ensuite sur place et soumets aux intempéries. Je renonce au contrôle absolu, à la conservation et au futur des l’œuvres; celles-ci deviennent les témoins discrets de mon passage, une trace de ma présence. Je lègue mes œuvres à la nature comme une rançon en échange pour de ce qu’elle me donne.

Mes œuvres sont rattachées à un lieu spécifique et inspirées des divers éléments qui s’y trouvent. Je privilégie les endroits où se trouve un plan d’eau, les endroits isolés en pleine nature. Mon appartenance au territoire que j’habite de manière permanente ou éphémère, ma connexion avec lui et ma connaissance de celui-ci sont intimement liées à mes interventions. J’ai besoin de comprendre le lieu dans lequel j’interviens; c’est le lieu qui me dicte comment je vais intervenir. À la manière d’un croquis, je fais plusieurs installations avant d’arriver à celle qui me donne entière satisfaction.

Étant consciente du sort réservé à mes installations, j’ai comme préoccupation qu’elles demeurent aussi intéressantes et visuellement efficaces lorsque rendues en photos. Sachant que le résultat durable sera tout en planéité, je porte une attention particulière au repérage et au cadrage.

Les couleurs présentes dans mon travail sont issues de la nature; elles proviennent des herbes, des fleurs, des arbres que je m’approprie. Pour produire des contrastes, je marie à ces éléments naturels des bouts de tissus, sources de couleur et de texture.

Je ne privilégie pas de thèmes particuliers; cependant, j’intègre de manière récurrente les matériaux à mes œuvres, par exemple en laissant courir des fils sur le sol ou encore en les enroulant autour de roches ou de branches.

Mes interventions se font seule et en catimini. Ce n’est que par après, lorsque l’œuvre momentanée est photographiée, que la notion publique y est adjointe. Cette approche est à l’opposé de celle privilégiée dans le cadre du projet Roches nomades, auquel Wanda Campbell et moi travaillons depuis 1996. Initialement, notre travail, effectué en solitaire, consistait à déplacer des roches précambriennes de leur terre d’origine vers d’autres lieux. Puis, cette intégration de l’art à la vie s’est ouverte sur le monde en engageant des échanges avec le public et sollicitant sa collaboration.

Les fibres et le textile
Mon travail avec les fibres et le textile en est un de recherche, de création, d’exploration. Je m’approprie tout ce que j’ai amoureusement collectionné et qui se trouve aujourd’hui en atelier : bouts de tissu, boutons, fils, laine, fourrure, etc. Je troque alors l’ordinateur pour la machine à coudre et redonne vie à ces objets que j’assemble, modifie et couds. Ces œuvres permanentes sont ensuite diffusées lors d’expositions et d’évènements collectifs au Québec et à l’étranger.

OEUVRES ARTISTIQUES

Arbre-zèbre Kiamika

photographie / 2012 / 58.5 X 61 / - charbon de bois

ŒUVRE : © Lise Létourneau
PHOTO : © Lise Létourneau - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : José Carracedo

Herbes Rivière-Rouge

installation / 2003 / dimensions inconnues / matériaux organiques

ŒUVRE : © Lise Létourneau
PHOTO : © Lise Létourneau - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : Lise Létourneau

Herbes-granit-Montmagny

art numérique / 2006 / dimensions inconnues / - jet d'encre sur papier sans acide
estampe numérique infographie
ŒUVRE : © Lise Létourneau
PHOTO : © Lise Létourneau - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : Lise Létourneau

Tasses-Bic

photographie / 2007 / dimensions inconnues / papier
estampe numérique infographie
ŒUVRE : © Lise Létourneau
PHOTO : © Lise Létourneau - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : Lise Létourneau

Voiles dans la steppe

arts textiles / 2011 / dimensions inconnues / textiles - fibres
acrylique sur bois
ŒUVRE : © Lise Létourneau
PHOTO : © Lise Létourneau - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : José Carracedo

Capteur du Delta (détail)

installation / 2011 / dimensions inconnues / textiles - fibres
techniques mixtes
ŒUVRE : © Lise Létourneau
PHOTO : © Lise Létourneau - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : José Carracedo

Le Zèbre du Delta

installation / 2010 / dimensions inconnues / textiles - fibres
techniques mixtes
ŒUVRE : © Lise Létourneau
PHOTO : © Lise Létourneau - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : José Carracedo

Noeud sur la plage

installation / dimensions inconnues / textiles - fibres

ŒUVRE : © Lise Létourneau
PHOTO : © Lise Létourneau - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : Lise Létourneau

Totem Patagonia

sculpture / 2011 / dimensions inconnues / textiles - fibres
techniques mixtes
ŒUVRE : © Lise Létourneau
PHOTO : © Lise Létourneau - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : José Carracedo

Le grand héron de la rivière tortue

sculpture / 2015 / dimensions inconnues / textiles - fibres- feutre et bois
assemblage techniques mixtes
ŒUVRE : © Lise Létourneau
PHOTO : © Lise Létourneau - aucun droit de reproduction sans l’accord écrit de l’ENOAC - photographe : Lise Létourneau
23 documents sont disponibles dans l'Entrepôt

Pour profiter de toute la richesse documentaire de l’Entrepôt, nous vous invitons à vous abonner. Vous aurez alors accès à la page complète de chacun des artistes et artisans : l’ensemble des œuvres, des séries d’œuvres pour un livre jeunesse, une production théâtrale, une collection ou une exposition, ainsi que des documents et des images liées aux œuvres artistiques.

L’Espace abonnés offre aux utilisateurs la possibilité de faire une recherche plus approfondie en croisant des critères de sélection – ex. peinture / années 1980-1989. Il permet la création de listes personnalisées pour conserver, dans les limites permises, les résultats de différentes recherches.

 

Tout le matériel présenté ou autrement accessible sur le site Internet de l’ENOAC, incluant sans limitation les articles, textes, photographies, images, graphiques, icones, clips multimédias, contenus interactifs, codes, tests, séquences audio-vidéos ainsi que la sélection et les arrangements de contenu sur le site, sont protégés par le droit d'auteur, en conformité avec les lois canadiennes et les conventions internationales en la matière.

Tout transfert, reproduction, modification, publication, transmission, vente, distribution, performance, représentation ou exploitation du site Internet ou du matériel, en tout ou partie, sans le consentement écrit de l’ENOAC, est strictement prohibé.